Le prélavage, pour un meilleur lavage de sa voiture

Votre Automobile est rincée et vous êtes prêt à la laver à la main, avec amour, gant et seau de shampoing prêts ?
Donnez-lui encore plus d'amour et de protection en la prélavant !
La Honda Civic en cours de prélavage

C'est quoi ?

C'est l'une des premières étapes du nettoyage extérieur d'un véhicule, après son rinçage pour les raisons expliquées dans cet article.
L'atout de cette étape réside dans le fait qu'elle permet un nettoyage sans contact et, donc, sans dégrader le vernis ou la peinture par des rayures faites lors d'un lavage "mécanique" (avec un gant par exemple).

Le prélavage est donc important, qu'il soit employé en tant que dernière étape de nettoyage ou, au contraire, en tant qu'étape préparatoire d'un nettoyage plus précis, voire méticuleux.

Comment fait-on ?

Le prélavage est accessible à tout le monde.

Le moyen le plus simple de le réaliser est de se rendre en station de lavage haute-pression grand public. Ces stations sont courantes et proposent toutes ce type de nettoyage sans contact, en la conseillant même comme toute première étape à entreprendre.

Autrement, si, comme moi, le prélavage en station de lavage grand public ne convient pas ou si le prélavage est une étape préliminaire à un nettoyage plus poussé, il est, bien entendu, possible de le faire à domicile. Pour cela, il existe plusieurs moyens de le faire, dépendant de l'outillage et de l'accès à l'eau courante et à l'électricité dont on dispose.
Cela dit, quelque soit l'outillage, l'esprit reste le même : pulvériser un détergent, moussant, sur le véhicule. Il faut donc un pulvérisateur et un détergent dédiés.

! Pour rappel, le rejet d'eau non domestique est réglementé : articles L1337-2, L1331-10 du Code de la santé publique et R214-5 du Code de l'environnement.

À quoi ça sert et comment ça marche ?

En premier lieu, le prélavage poursuit l'action du rinçage initial d'élimination des saletés et autres résidus, de manière sécurisante pour le véhicule.
Ainsi, le but du prélavage est de débuter la phase de lavage, avec le même type de propriétés qu'un shampoing de lavage, à savoir élimination ou réduction du film routier, des insectes collés (en face avant) et des saletés peu incrustées, tout en ajoutant une propriété moussante dont le rôle est d'éloigner autant que possible les particules décrochées par son action détergente jusqu'à leur arrivée sur le sol.

Cette étape de prélavage permet alors de passer à l'étape de nettoyage suivante, avec action mécanique, en ayant débarrassé le véhicule d'un maximum de saletés et "polluants" pouvant, autrement, donner naissance à des rayures ou micro rayures ou pouvant réduire la durée de vie des outils utilisés (gants, serviettes, tampons, gommes, ...).

Solution grand public ou spécialisée ?

Réaliser le prélavage en station de lavage haute-pression grand public ou avec une solution spécialisée présente des intérêts de part et d'autre, qu'on privilégiera en fonction des moyens dont on dispose ou du résultat recherché.

Ainsi, les intérêts qu'on peut trouver à le réaliser en station de lavage conventionnelle sont :
  • Aucun équipement nécessaire : le matériel et le produit sont fournis
  • Pas d'eau ou d'électricité à fournir : la station de lavage est, bien entendu, alimentée avec toutes les ressources nécessaires
  • Gain de temps
  • Traitement des rejets (eau usée, produits et polluants) pris en charge
Par contre, un prélavage avec une solution spécialisée présente d'autres intérêts, bénéfiques à la qualité du travail effectué :
  • Le produit utilisé peut être choisi, en fonction du résultat à atteindre : véhicule protégé à entretenir, rendu flatteur pour lavage express ou efficacité maximale en tant qu'étape d'un nettoyage plus complet, voire suppression d'un traitement précédemment appliqué. Sur ce point, le produit utilisé en station de lavage est généralement inconnu et il est permis de douter de sa compatibilité avec traitement présent sur le véhicule ou de son rendu.
  • La concentration du produit de prélavage pulvérisé est maîtrisée. Ceci permet, par exemple, d'affiner la propriété moussante et, donc, le niveau de protection lors de l'évacuation des saletés retirées.
  • La qualité de l'eau peut être maîtrisée : il est possible de traiter l'eau courante qui ne serait pas de la qualité souhaitée
  • Utilisation d'eau chaude si souhaité, avec un matériel adéquat. Ceci est proposé par certaines stations de lavage mais il n'est pas possible de choisir à quelles étapes.
  • Temps passé sur le prélavage à volonté
En somme, le prélavage en station de lavage grand public est rapide et ne demande pas d'investissement, quand le prélavage réalisé avec une solution spécialisée permettra de maîtriser le résultat, en fonction de l'investissement accordé.

Quels produits peut-on utiliser ?

Des produits dédiés à cette tâche existent pour réaliser un prélavage sans contact, comme ceux de présentés dans la rubrique du même nom ici.

Ces produits dédiés sont beaucoup plus moussants que d'autres produits et pourront donc être plus efficaces tout en étant plus protecteurs. Leur propriété moussante permet également de les laisser agir plus longtemps, puisqu'ils sèchent moins vite, ce qui leur permet de mieux exprimer leur efficacité.
D'autre part, certains de ces produits peuvent également être utilisés pour supprimer un traitement présent sur le véhicule. On peut souhaiter retirer une protection dont l'efficacité n'est plus au rendez-vous ou supprimer un traitement pour en changer.
Par exemple, il est courant, pour les initiés, de changer de traitement aux mi-saisons : un traitement protecteur à l'arrivée de l'hiver, pour préserver le véhicule des sels et autres agressions qui pourront être rencontrées, et une cire esthétiquement avantageuse, mais plus éphémère, à l'arrivée des beaux jours, des rencontres et des salons Automobiles.

Cela dit, ces produits spécifiques ne sont pas les seuls à pouvoir être utilisés, en particulier si le véhicule est régulièrement entretenu, s'il est protégé ou mis en valeur par un traitement ou si on souhaite un beau rendu dès le prélavage.
Dans ce cas, un shampoing de lavage, combiné à un additif moussant si nécessaire, peut très bien fonctionner.
Par exemple, je peux utiliser l'Extremys dans ce rôle, sans additif. La première photo de cet article montre justement l'Extremys en cours de pulvérisation.
L'Extremys est rose, sent bon et à un très joli rendu.
Un autre intérêt de ce dernier choix est d'avoir un produit utilisable en prélavage ou en lavage, pour un superbe résultat sans devoir acheter une multitude de produits. Dans ce rôle, l'Innova 7 est un excellent produit, aux propriétés multiples et couvrant plusieurs étapes du nettoyage extérieur d'une Automobile, dont le prélavage.
Comparatif des propriétés de différents shampoings Alchimy⁷.

Et après ?

Le prélavage est, en premier lieu, une étape préliminaire au nettoyage et au traitement extérieur d'un véhicule. De ce fait, il est prévu pour préparer le lavage qui suivra, réalisé au gant de lavage par exemple, lequel peut, lui-même, être la dernière étape de nettoyage ou une étape de préparation aux travaux suivants.

Autrement, tout comme le rinçage, le prélavage peut être une étape finale au nettoyage d'une Automobile (à laquelle il faudra quand même ajouter un séchage si on veut éviter un résultat pire qu'avant le nettoyage).
Bien entendu, le produit choisi déterminera le rendu de cette dernière étape, allant de neutre à cire éphémère.

Matériel utilisé

Pour réaliser un prélavage à domicile, il faut posséder l'outillage adéquat.
Ainsi, si l'accès à l'eau courante et à l'électricité est possible, un nettoyeur haute-pression, équipé d'un canon à mousse, comme celui que je tiens dans l'image présentant l'Extremys est idéal.

Sans électricité, un pistolet à mousse pourra être utilisé, dont la performance sera, bien sûr, directement liée à l'alimentation (débit) en eau qui lui sera assurée.

Si l'accès à ces ressources n'est pas possible, il faut alors s'équiper d'un pulvérisateur à mousse, de seaux d'eau claire et d'un arrosoir pour le rinçage.

Profiter de l'efficacité du produit

Enfin, pour profiter pleinement de l'efficacité et des propriétés du produit utilisé pour le prélavage, pensez à le diluer pour un volume de produit fini pulvérisé par le nettoyeur haute-pression ou le pulvérisateur.

Dans le cas du nettoyeur haute-pression équipé d'un canon à mousse, même si ce dernier est équipé d'un réservoir d'un litre, par exemple, le nettoyeur haute-pression mélangera le contenu de ce réservoir à l'eau courante qu'il aspire.
Ainsi, pour connaître la quantité de produit fini dispensé, il suffit de remplir le réservoir du canon à mousse avec de l'eau claire et d'asperger en direction d'un seau gradué jusqu'à consommation complète du contenu du réservoir.
Dans mon cas, je sais que le Kärcher K5600 dispense 15 litres de produit fini pour 1 litre de préparation dans le réservoir du canon à mousse. Je mets donc, dans ce réservoir, une dose de produit correspondant à 15 litres de mélange.

Le lavage selon la technique du prélavage

Vous avez terminé le prélavage et vous poursuivez avec le lavage à la main ?
Savez-vous qu'il est possible de combiner le lavage à la main avec la technique de prélavage pour un lavage sécurisé et économe ? 🙂

Objets présentés

Nettoyant insectes https://bit.ly/2Snxdoe
Shampoing prélavage sans lance à mousse https://bit.ly/2GG28ee
Shampoing beau rendu https://bit.ly/2tBKVtP
Shampoing beau rendu et protecteur https://bit.ly/2SmJsl8
Nettoyeur haute-pression https://amzn.to/2E652oU
Lance à mousse haute-pression https://amzn.to/2Nsx4PG
Lance à mousse basse-pression https://amzn.to/2E65J1u
Pulvérisateur à mousse https://amzn.to/2Xlt2Nx
Arrosoir https://amzn.to/2E8rpdi


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Nettoyer parfaitement les jantes de sa voiture

Déballage de l'oscilloscope PicoScope 2204A